Formation à la coordination

Il était une fois une jeune fille de 23 ans qui passa les portes de la formation à la coordination à Grivegnée.

Pas très sure d’elle compte tenu du grand groupe, elle fut toutefois soulagée d’y retrouver deux têtes connues, Marianne et Christiane, qu’elle avait rencontrées en formation à l’animation 4 années plus tôt. La première année commença bien, une bonne ambiance, de bons sujets abordés, il manquait juste quelque fois un retour des évaluations nombreuses mais surtout tirées en longueur où le nombre de groupes finissait par être lassant.

Cette formation fût suivie par un stage pratique sur mon lieu de travail et terminée par un week-end d’évaluation.

Pour la partie logement, nourriture et infrastructure, il n’y a rien à ajouter, tout y était parfait. La deuxième année recommença, l’arrivée de quelques nouveaux fit du bien, l’ambiance sans les deuxième année de l’année précédente fût égalée. Des cours structurés firent leur apparition et sans répercussion sur des activités qui alliaient la lecture de texte (fort appréciée), le manuel, les échanges, …

Malheureusement, suite à un contre-temps de ma part, la formation est reportée d’un an… Coup dur ! Autant pour le retard d’obtention du brevet que de quitter le groupe et surtout de comment réintégrer un groupe déjà formé, y faire sa place et se remettre dans le bain…

Avril, le fameux week-end de réintégration arrive, et tout s’est bien passé ! La formation suivant son petit bonhomme de chemin. Etape suivante, stage en responsabilité totale, de nouveau à effectuer sur mon lieu de travail. Ce stage s’est très bien passé avec une bonne équipe d’animateurs, de chouettes thèmes et des enfants motivés, content de revenir chaque jour.

Nous voilà arrivé au dernier, le vrai, le der des der week-end de formation… Dur dur de revenir mais une fois arrivé, j’étais de nouveau dans le bain. On reprend en douceur, un petit bricolage pour commencer, le week-end est déjà entamé. L’ambiance y est bonne, la chasse au trésor du vendredi soir est restée… infructueuse mais je décide de ne pas me pourrir le week-end.

On discute, on échange, on partage, les heures défilent sans vraiment s’en rendre compte et nous voilà arrivés aux dernières heures de la formation à la coordination… Non sans un petit picotement… Elle était bien cette formation… et encore plus grâce à vous j’en retiens que des bonnes choses ! On a appris sans que ce soit trop scolaire…

Je terminerai mon histoire en vous remerciant toutes et tous pour ces week-end passés en votre compagnie, pour ces moments de franches rigolades et même si la distance est là et qu’on risque de ne jamais se revoir, je vous dis à bientôt ! Et que du bonheur autant en vie professionnelle que dans votre vie privée vous accompagne le plus longtemps possible…

Loading...